Le groupe SMTS est la corporation la plus redoutée au monde. Composé de nombreuses filiales dans de nombreux secteurs, il se présente comme un groupe d'entreprises soucieuses de construire un monde meilleur. Personne n'est dupe. Il est mondialement connu que SMTS est la facade présentable d'une abominable entreprise criminelle d'une envergure unique au monde. Même au département «Relations Publiques» de SMTS, on défend cyniquement les apparences pour éviter les soucis avec la loi, tout en sachant que personne n'y croit vraiment.

Il n'y a pas de crime dans lequel SMTS ne trempe pas. Et mentionner le nom du groupe suffit à faire trembler de peur les plus coriaces des opposants. Même la justice internationale semble trop effrayée pour s'opposer à cet empire du crime.

Si le groupe a pu atteindre une telle impunité, c'est grâce à deux personnes. Loren Shaw, PDG du groupe et Sylwan Serrès (illustré ci-contre), cadre exécutif. La première dirige le groupe d'une main de fer tandis que le second s'assure que toute personne influente soit dans le camps de SMTS.

Sylwan a donné tout son sens à l'expression Avoir des amis haut placés. Un an après avoir sa nomination en tant que cadre exécutif, il était déjà au sommet du plus important réseau d'influence que le monde ait connu. Impitoyable, il punit sévèrement toute personne qui s'oppose à lui et récompense celles et ceux qui lui sont fidèles. Il est tellement profitable d'être ami avec Sylwan que peu de gens osent devenir ses ennemis.

Une seule organisation semble encore oser s'opposer directement à l'empire SMTS : Les Chevaliers du Net. Ce groupe secret de hackers d'élite lutte sur les réseaux pour exposer les activités de SMTS et permettre aux quelques officiels encore non corrompus par Sylwan de forcer la méga-corporation à cesser ses activités.